Santé

Voilà le vilain mot lâché : « entreprise » !

 

les Echos - 27 septembre 2019 - Par Guy Vallencien

Voilà le vilain mot lâché : « entreprise » ! Celui-là même qu'abhorrent les tenants d'un hôpital public fourre-tout à la mode des hospices du temps jadis, refusant d'admettre dans leur obscurantisme que l'hôpital est la plus belle d'entre elles.
L'entreprise, du latin « inter prehendere », « saisir avec ses mains », est une communauté de personnes dévolue à la production de biens. Or la santé est le bien le plus précieux de tous, et les deux termes devraient naturellement s'apparier, mais le mot « entreprise » sonne, à tort, comme une injure aux oreilles de nombreux agents, directeurs et médecins de la fonction publique hospitalière. Il colporte une connotation « privée » et « productiviste » qui fait les choux gras des opposants à l'indispensable transformation des établissements.
Les choses changeraient-elles ? Le responsable des urgences de l'hôpital Bichat vient de prononcer publiquement le terme honni de « culture d'entreprise » pour traduire la transformation profonde de l'organisation de son service, l'un des plus importants et performants de France avec en moyenne plus de 250 passages par 24 heures. Révolution managériale copernicienne dans le Landernau hospitalier, qui pâtit souvent au quotidien d'une absence d'organisation optimale au plus près du terrain, pendant que défile sur les écrans des chaînes d'infos la noria des urgentistes cathodiques, plus préoccupés de la dénonciation du désordre actuel que de leur propre responsabilité dans un tel état de fait.
La grève des urgences touche d'abord les personnels soignants, infirmières, aides-soignantes, brancardiers, parce que leur travail est dramatiquement parcellisé. Ils et elles courent dans tous les sens pour parer au plus pressé sans participer aux décisions.
Aujourd'hui, on sait prévoir les urgences, leurs types, leur fréquence, en fonction de l'heure, du jour, de la semaine, du mois et de la météo grâce aux bases de données
 et aux algorithmes qui les moulinent. S'il fait moins dix degrés la nuit du lundi 13 janvier 2020, le service d'urgence de l'hôpital X accueillera avant midi trois entorses de cheville, une fracture du poignet, une du col du fémur, deux plaies de la main et un trauma crânien. Avec de telles informations, l'urgence disparaît, remplacée par la gestion de flux. Equiper les hôpitaux de tels systèmes devient une nécessité de management.
En amont, des unités mobiles d'infirmières spécialisées de première ligne se rendront sur place, via un numéro d'appel unique, pour évaluer la situation, la gérer, faisant éventuellement appel à un téléconseil avec le médecin traitant, l'hôpital ou la clinique voisins. Le même esprit d'entreprise doit souffler pour accélérer l'ouverture de maisons et centres de santé dans lesquels exerceront des médecins et infirmiers hospitaliers détachés, ainsi que des hôtels mitoyens des établissements pour répondre à la demande des malades et de leurs familles.
Nous devons repenser l'hôpital en entrepreneur qui privilégie la collaboration intra et interétablissements dans une démarche de reconnaissance des personnels hospitaliers, valorisés selon leur expérience et leur engagement, en abandonnant les grilles salariales au seul avancement. Reste à promouvoir cette « culture d'entreprise » que certains refusent d'embrasser.
Les blocages administratifs par peur d'éventuelles erreurs si on donne la liberté de faire aux dirigeants des établissements, les relents politiciens par volonté de pérenniser « sa maternité ou son service de chirurgie », combinés au défaut de culture managériale ont engendré la situation ubuesque que vivent aujourd'hui les patients. Tout peut et tout doit changer, et vite ! Question de volonté, d'expertise et d'accompagnement, en clair de « culture d'entreprise ».

Partagez cet article
  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité.
Rate this post:
0 Caractères
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Nos Visiteurs

242022
Aujourd'huiAujourd'hui277
HierHier622
Cette semaineCette semaine2419
Ce mois-ciCe mois-ci8005
Depuis toujoursDepuis toujours242022
Le jour le plus visité et pays d'origine du dernier visiteur 01-13-2019 : 1097
UNITED STATES
US

Vous connecter

Notre Lettre d'Information

Abonnez-vous et recevez gratuitement la Lettre Ambition France.
Civ.
J'accepte que mes données personnelles soient conservées par Ambition France
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre Lettre d'Informations, merci de vous désinscrire ci-dessus après avoir rempli tous les champs
Voir notre politique de confidentialité

Acteurs Société Civile

Europe - Consultations citoyennes