Numérique

Les start-up françaises ont levé un total de 1,43 milliard d'euros lors des quatre premiers mois de l'année, soit une croissance de 72 % par rapport à 2017. Le rythme ne faiblit pas et désormais, de nouvelles et futures licornes pointent leur nez.

Les Echos Entrepreneurs - 16 mai 2019 - Par Guillaume Bregeras

Ca devient  une habitude dont on ne se lasse pas. Juste avant l'ouverture de Vivatech, ce jeudi 16 mai, Les Echos ont fait le point avec EY sur les montants levés par les start-up françaises entre janvier et fin avril 2019. Le résultat est détonnant : 165 jeunes pousses ont levé un total de 1,432 milliard d'euros. Avec un point d'orgue, le tour de table de  Doctolib à 150 millions d'euros , valorisant la plateforme médicale plus d'un milliard. Après cette  quatrième licorne française (après BlablacarDeezer et OVH), d'autres devraient suivre d'ici à l'été prochain. Ce qui pourrait nous emmener tranquillement vers un total de 5 milliards d'euros levés en 2019, pulvérisant ainsi le record de 2018 et  dépassant toutes les projections d'il y a quelques années.

« Il est important de rappeler que l'accélération du nombre de tours supérieurs à 20 millions d'euros va mécaniquement entraîner la création de nouvelles licornes, détaille Franck Sebag, associé chez EY. Nous les voyons arriver en décalage par rapport à d'autres pays, c'est que l'on appelle le phénomène de jetlag. »  Les Etats-Unis ou le Royaume-Uni, leader européen avec 17 licornes, financent leurs pépites avec de gros moyens depuis bien plus longtemps, ce qui explique ce retard pris par la French Tech.

Un vivier qui grossit

Un retard qu'elle serait en train de rattraper puisque 18 jeunes pousses tricolores ont bouclé des tours de financement supérieurs à 20 millions depuis janvier dernier, alors qu'elles étaient 22 pour tout le premier semestre de l'an passé. « Si l'on se projette avec le même rythme de croissance, nous pourrions atterrir à 2,5 milliards d'euros à la mi-année », parie Franck Sebag. Et avec un second semestre historiquement plus soutenu que le premier (hormis en 2018), il n'est pas improbable de franchir la barre des 5 milliards.

Si l'on monte le curseur d'un cran et que l'on observe les levées de plus de 50 millions d'euros qui, si la trajectoire se déroule comme prévu, débouchent sur des levées supérieures à 150 millions (et donc d'une valorisation à un milliard), les signaux sont également au vert : Déjà sept entreprises ont franchi ce cap lors des quatre premiers mois de cette année, soit autant qu'en 2018. « Les start-up ayant levé plus de 50 millions d'euros sont le vivier des prochaines licornes françaises », confirme Franck Sebag. Parmi celles qui ont reçu un tel soutien financier ces trois dernières années, on peut donc suivre par exemple CityscootDataikuOpenclassroomsBackmarket ou  Plateform.sh

Prendre la tête en Europe

Ce rythme fou est le plus élevé parmi les principaux pays européens, et la place de numéro un,  trustée par le Royaume-Uni (7,9 milliards de dollars en 2019) paraît de plus en plus accessible à moyen-terme. « D'autant qu'avec le Brexit, nous constatons clairement une certaine forme d'attentisme, constate l'associé EY. Et il n'est pas impossible que les investisseurs dans les fonds en transfèrent une partie en Europe continentale en fonction du scénario de sortie. » D'ici là, la French Tech, qui bénéficie en plus d'une attractivité renforcée à l'international, poursuit son rythme effréné.

Partagez cet article
  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre

Commentaires (0)

Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité.
Rate this post:
0 Caractères
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Ajoutez votre commentaire

5000 caractères restants


Nos Visiteurs

141642
Aujourd'huiAujourd'hui158
HierHier543
Cette semaineCette semaine2093
Ce mois-ciCe mois-ci17625
Depuis toujoursDepuis toujours141642
Le jour le plus visité et pays d'origine du dernier visiteur 01-13-2019 : 1097
UNITED STATES
US

Vous connecter

Notre Lettre d'Information

Abonnez-vous et recevez gratuitement la Lettre Ambition France.
Civ.
J'accepte que mes données personnelles soient conservées par Ambition France
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre Lettre d'Informations, merci de vous désinscrire ci-dessus après avoir rempli tous les champs
Voir notre politique de confidentialité

Acteurs Société Civile

Europe - Consultations citoyennes