Politique

D'après un sondage de l'institut Elabe pour BFMTV, l'ex-chef de l'État demeure la personnalité la plus populaire auprès des sympathisants Les Républicains. Près d'un sur deux souhaite le voir diriger la droite en vue des prochaines échéances électorales.

BFMTV -  juin 2019 - La Rédaction

Sévèrement boudée dans les urnes et désormais privée de chef, la droite est un champ de ruines. Dix jours après la claque des élections européennes, notre sondage Elabe publié ce mercredi est révélateur des difficultés dans lesquelles est plongé le parti Les Républicains. La droite ayant intrinsèquement la culture du chef, l'absence de personnalités émergeant clairement de ses rangs représente un véritable défi. 

D'après ce sondage, Nicolas Sarkozy est toujours perçu comme le mieux à même de reprendre le leadership de la droite en vue des prochaines échéances électorales. Sur l'ensemble des sympathisants de la droite et du centre-droit, 46% le citent comme appartenant aux trois principales figures sur lesquelles LR doit s'appuyer pour se reconstruire. Ce taux atteint les 58% chez les seuls sympathisants LR - qui sont 39% à placer l'intéressé en tête de classement. 

Bertrand et Sarkozy ex-aequo pour l'ensemble des Français

Si l'ex-chef de l'État, pourtant sèchement battu lors de la primaire de 2016, conserve son statut de "parrain" de la droite, il est suivi de près dans ce sondage par Xavier Bertrand, président de la Région des Hauts-de-France. 41% des personnes interrogées se disant de droite et de centre-droit le classent parmi les trois meilleurs "leaders" de son camp.

Classement des principales figures de droite selon trois segments différents.
Elabe - Classement des principales figures de droite selon trois segments différents.

L'ancien ministre du Travail, qui a quitté LR après l'élection de Laurent Wauquiez à sa présidence, est également deuxième dans les deux autres segments étudiés: les électeurs de François Fillon au premier tour de l'élection présidentielle de 2017, et les sympathisants LR stricto sensu

Chez l'ensemble des Français, les deux personnalités arrivent ex-aequo: 23% des personnes sondées considèrent que Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand seraient les meilleurs leaders de la droite pour les années à venir.

Baroin et Pécresse 3e et 4e

Viennent ensuite François Baroin et Valérie Pécresse, autres barons LR qui apparaissent aujourd'hui comme de potentiels successeurs à Laurent Wauquiez. Le patron de l'Association des maires de France (AMF) recueille 31% de citations auprès des sympathisants de droite/centre-droit, 36% chez les électeurs de François Fillon et 27% chez les sympathisants LR. La présidente de la Région Île-de-France et du parti Libres, elle, obtient respectivement 24%, 29% et 25% dans ces trois segments.

Les leaders de droite, vus par l'ensemble des Français
Elabe - Les leaders de droite, vus par l'ensemble des Français

Marion Maréchal, dont le retour médiatique sur LCI dimanche a précédé de quelques heures l'annonce surprise de Laurent Wauquiez, arrive en cinquième position de ces classements. La directrice de l'Issep, qui entend jouer un rôle dans le rassemblement des droites, Rassemblement national inclus, est particulièrement populaire chez les Français se disant sympathisants de droite/centre-droit (21% de citations, dont 9% qui la placent en tête). Plus d'un sympathisant LR sur cinq la classe parmi les trois favoris. 

Stratégies d'alliance

Au-delà des questions de personnes, le principal enjeu à venir pour la droite sera de déterminer à la fois sa ligne, son corpus idéologique, et une stratégie pour susciter (à nouveau) l'adhésion des électeurs. 

Les stratégies d'alliance possibles selon les sympathisants de droite
Elabe - Les stratégies d'alliance possibles selon les sympathisants de droite

Plus de la moitié des sympathisants LR (56%) estiment que le parti ne s'oppose pas de manière suffisamment tranchée à la politique de l'actuel exécutif. Ils ne sont que 14% à juger l'inverse, que la droite s'y oppose excessivement. Un chiffre raccord avec le refus de 68% d'entre eux de voir LR construire des alliances avec La République en marche.

En revanche, 73% des sympathisants LR interrogés souhaitent voir la rue de Vaugirard se rabibocher avec les centristes de l'UDI - avec le risque qu'une telle stratégie comporte, à savoir tenter de récupérer un créneau dans lequel Emmanuel Macron s'installe de plus en plus solidement. Signe que LR reste, pour l'heure, pris en tenaille entre LaREM et le RN, les sympathisants de ces deux formations souhaitent aussi bien les uns que les autres (à hauteur de 74 et 78%) conclure des alliances avec la droite à l'occasion des prochaines municipales. 

Partagez cet article
  1. Commentaires (0)

  2. Ajouter le votre
Voté 0 sur 5 basé sur 0 voteurs
Il n'y a pas encore de commentaires postés ici

Ajouter vos commentaires

  1. Poster en tant qu'invité.
Rate this post:
0 Caractères
Pièces jointes (0 / 3)
Partager votre emplacement
Tapez le texte présenté dans l'image ci-dessous. Pas clair?

Ajoutez votre commentaire

5000 caractères restants


Nos Visiteurs

174974
Aujourd'huiAujourd'hui312
HierHier598
Cette semaineCette semaine2209
Ce mois-ciCe mois-ci12489
Depuis toujoursDepuis toujours174974
Le jour le plus visité et pays d'origine du dernier visiteur 01-13-2019 : 1097
UNITED STATES
US

Vous connecter

Notre Lettre d'Information

Abonnez-vous et recevez gratuitement la Lettre Ambition France.
Civ.
J'accepte que mes données personnelles soient conservées par Ambition France
Si vous ne souhaitez plus recevoir notre Lettre d'Informations, merci de vous désinscrire ci-dessus après avoir rempli tous les champs
Voir notre politique de confidentialité

Acteurs Société Civile

Europe - Consultations citoyennes